top of page

L'Epilation Laser

épilation définitive laser

BILAN & DEVIS


Un rendez-vous préalable dans votre institut est à effectuer pour préciser les indications et contre-indications à l’Epilation au Laser diode, vérifier que cet acte est adapté à vos besoins et vous remettre un devis et ce formulaire de consentement éclairé.

Le devis remis est déterminé selon la zone ou les zones à traiter, ainsi que la durée du traitement.

Ce rendez-vous permettra également d’étudier la nature de votre peau et de votre pilosité mais également de réaliser un « flash test » pour s’assurer que votre peau réagit bien au protocole.

Votre esthéticienne est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions avant, pendant et après tout acte.


COMMENT FONCTIONNE LE LASER DIODE SUR LES POILS ?


L'épilation au laser diode fonctionne sur le principe de la photothermolyse sélective. Le laser émet une lumière à une longueur d'onde spécifique qui est absorbée par la mélanine (le pigment) dans le poil. Cette lumière est ensuite convertie en chaleur, qui endommage le follicule pileux, inhibant ou retardant ainsi la croissance future des poils.

Spécificités du LUMA 4D:

Ce qui rend LUMA 4D véritablement exceptionnel est sa capacité à combiner quatre longueurs

d'onde différentes en un seul traitement: 755 nm, 808 nm, 940 nm et 1064 nm. Cette technologie

avancée permet de cibler différents types de poils et de peaux avec une précision remarquable, ce qui se traduit par des résultats d'épilation efficaces et durables.

755 nm: Cette longueur d'onde cible spécifiquement les poils clairs et fins et est particulièrement efficace sur les peaux claires. Elle pénètre moins profondément dans la peau, ce qui est idéal pour cibler les

mélanocytes dans les follicules pileux superficiels.

808 nm: Il s'agit de la longueur d'onde standard pour l'épilation au laser, offrant un équilibre

entre pénétration cutanée, absorption de mélanine et tolérance tissulaire, ce qui la rend sûre pour tous les types de peau.

940 nm: Cette longueur d'onde cible l'hémoglobine dans le sang, qui entoure le follicule pileux, bloquant ainsi l'apport en nutriments au poil. En privant le follicule de son apport en nutriments, cela entrave

efficacement la croissance du poil.

1064 nm: Cette fréquence est idéale pour les personnes à la peau foncée, car elle offre la pénétration la plus profonde du follicule pileux, tout en limitant l'absorption de la mélanine dans l'épiderme. Cela la rend sûre pour les peaux plus foncées avec un risque réduit d'hyperpigmentation.


DIFFÉRENTES ÉTAPES DE CROISSANCE DU POIL ET EFFICACITÉ DU LASER DIODE


Les poils sur notre corps ne poussent pas de manière continue, mais plutôt en suivant un cycle spécifique composé de trois phases : la phase anagène, la phase catagène et la phase télogène.

Chacune de ces phases est caractérisée par des activités biologiques distinctes au niveau du follicule pileux, et l'efficacité du traitement au laser varie selon la phase dans laquelle se trouve le poil.

Phase Anagène (Croissance) :

La phase anagène est la phase de croissance active du poil. Pendant cette période, le poil est fortement ancré dans le follicule et reçoit un apport riche en nutriments. C'est durant cette phase que le traitement au laser est le plus efficace. La raison en est que le laser cible la mélanine présente dans les poils, et c'est à ce stade qu'ils en contiennent le plus. L'énergie du laser est absorbée par le poil, puis transmise au follicule pileux, où elle est transformée en chaleur, endommageant ainsi le follicule et réduisant sa capacité à produire de nouveaux poils.

Phase Catagène (Transition) :

La phase catagène est une phase de transition où le poil cesse de croître et le follicule pileux rétrécit. Le poil est coupé de son apport en sang et commence à se détacher du follicule. L'efficacité du laser est modérée pendant cette phase, car même si le poil est encore présent, il n'est plus activement ancré

dans le follicule, ce qui rend le transfert d'énergie au follicule moins efficace.

Phase Télogène (Repos) :

La phase télogène est la phase de repos du cycle. Pendant cette période, le poil mature tombe finalement, laissant place à un nouveau poil qui commencera à pousser depuis le follicule. Comme le poil dans cette phase est soit en train de tomber soit déjà détaché du follicule, le traitement au laser est le moins efficace à ce stade. Le laser nécessite une cible (la mélanine) pour diriger l'énergie vers le follicule, et dans cette phase, le poil ne contient pas suffisamment de mélanine ou est complètement absent.

C'est pour cette raison que plusieurs séances de traitement au laser diode sont nécessaires pour obtenir une réduction de la pilosité. À tout moment, vos poils sont dans différentes phases de ce cycle, donc plusieurs traitements assurent que vous ciblez des poils dans leur phase de croissance active (anagène).

En comprenant ce cycle de croissance, vous pouvez avoir des attentes réalistes sur le nombre de séances

nécessaires et pourquoi ces séances sont espacées de plusieurs semaines.


ZONE DE TRAITEMENT


L'épilation au laser diode est une méthode polyvalente qui peut être utilisée pour réduire la pilosité sur de

nombreuses zones du corps. Avant de commencer, il est crucial de comprendre que chaque zone peut réagir différemment au traitement en raison de la variation de la densité des poils et de la sensibilité de la peau. Voici une liste des zones de traitement communément ciblées par l'épilation au laser diode :

Jambes

Aisselles

Maillot

Bras

Dos

Torse

Abdomen

Barbe

Menton...

L'épilation par laser diode est un acte esthétique destiné aussi bien aux hommes qu'aux femmes.


PROTOCOLE


Traitement d’attaque FEMMES :

Visage: 6 à 8 séances espacées de 4 à 6 semaines.

Maillot: 6 à 8 séances espacées de 6 à 8 semaines.

Aisselles: 6 à 8 séances espacées de 6 à 8 semaines.

Bras: 6 à 8 séances espacées de 6 à 8 semaines.

Jambes: 6 à 8 séances espacées de 8 à 10 semaines.

Dos / Torse: 6 à 8 séances espacées de 8 à 10 semaines.

Le nombre de séances stipulé est indicatif et ne peut tenir compte des particularités de chaque personne.


Traitement d’attaque HOMMES :

Visage (barbe): 8 à 10 séances espacées de 4 à 6 semaines.

Cou : 6 à 8 séances espacées de 4 à 6 semaines.

Dos / Torse: 6 à 8 séances espacées de 6 à 8 semaines.

Aisselles: 6 à 8 séances espacées de 6 à 8 semaines.

Bras: 6 à 8 séances espacées de 6 à 8 semaines.

Jambes: 8 à 10 séances espacées de 8 à 10 semaines.

Le nombre de séances stipulé est indicatif et ne peut tenir compte des particularités de chaque personne.


Tombée du Poil:

Après chaque séance de traitement, les poils traités tomberont progressivement sur une période de 1 à 3 semaines. Ce processus est appelé "éjection des poils" et est un signe normal que le traitement a été

efficace.


Durée de la Séance:

La durée de chaque séance varie en fonction de la zone traitée et de la densité des poils. Cela peut variée de 15 à 60 minutes.


Traitement d’Entretien:

Après avoir complété le cycle initial de traitement d’attaque, des séances d'entretien seront nécessaires pour maintenir les résultats. La fréquence de ces séances dépend de divers facteurs, y compris la zone traitée et la réaction individuelle au traitement, mais en général, une à deux séances par an sont

recommandées.


QUELLES SONT LES CONSIGNES À RESPECTER AVANT LA SÉANCE ?


Avant chaque séance, la praticienne vous rappellera les règles à suivre pendant un traitement de laser diode et vérifiera que vous ne présentez aucune contre-indications. Vous devrez signer la feuille de

consentement avant le début de chaque séance.


Voici quelques règles à respecter :

  • La zone à traiter devra être rasée ou tondue 1 ou 2 jours avant la séance de façon à ce que le poil soit “à fleur de peau”.

  • L'épilation à la cire ou à la pince ainsi que la décoloration doivent être arrêtées au moins 1 mois avant la séance.

  • Pas d’exposition solaire ou UV le mois précédant le soin, informer l’esthéticienne de toute exposition au soleil ou UV.

  • Une protection solaire écran SPF50+ pendant 1 mois avant est recommandée sur les zones à épiler, elle devra être renouvelée toutes les 2 heures si la zone est exposée.

  • Ne pas pratiquer de peeling chimique ou mécanique ou de dermabrasion dans les 15 jours avant l’épilation.

  • Ne pas utiliser de crèmes ou cosmétiques dans la zone à traiter 24h avant la séance.

  • Informer l’esthéticienne de toute prise médicamenteuse, même si elle vous paraît anodine.

  • Venir avec une peau démaquillée et parfaitement nettoyée.

  • Portez des vêtements confortables et amples le jour de la séance pour éviter toute irritation post-traitement.


QUELLES SONT LES CONSIGNES À RESPECTER APRÈS LA SÉANCE ?


  • Évitez l'exposition au soleil : Après le traitement, protégez la zone traitée de l'exposition directe au soleil pendant au moins une semaine. Utilisez un écran solaire à large spectre (SPF 30 ou plus) quotidiennement.

  • Pas d'exfoliation immédiate : Attendez au moins une semaine après votre séance pour commencer à exfolier délicatement la zone traitée. Cela permettra d'éliminer les poils traités qui peuvent remonter à la surface et d'entretenir une peau douce.

  • Gardez la peau hydratée : Utilisez une crème apaisante ou un gel à base d'aloe vera pour hydrater la zone traitée. Cela aide à réduire les rougeurs et les irritations. Pour maintenir une peau douce, hydratez régulièrement la zone entre les séances.

  • Évitez la chaleur : Les douches très chaudes, saunas, bains à remous et exercices intenses doivent être évités pendant 24 à 48 heures après le traitement.

  • Rasage : Vous pouvez commencer à raser la zone traitée 15 jours après la séance, mais soyez doux pour éviter d'irriter la peau. Évitez toutefois l'épilation à la cire ou à la pince entre vos séances.

  • Entretien de la peau douce : Une semaine après la séance, vous pouvez commencer à exfolier doucement la zone tous les 2-3 jours. Cela contribuera à éliminer les poils traités et morts, évitant ainsi leur accumulation sur la peau. Utilisez une lotion ou une crème hydratante pour conserver une peau douce et souple entre les séances.


QUELS SONT LES RÉSULTATS QUE L’ON PEUT ATTENDRE DE L’ÉPILATION DURABLE AU LASER DIODE ?


Les données statistiques indiquent que des séances d’épilation au laser diode bien conduites permettent de détruire 80% à 95% de la pilosité des zones traitées. Il est aussi constaté que dans 5% des cas, l’épilation n’est pas efficace.

Au fur et à mesure des séances, les poils restants seront plus fins, plus clairs et plus clairsemés.

Des paliers pourront être constatés durant le protocole avec une possible repousse des poils sous-jacents non flashés jusque-là (poils dormants, poils en phase catagène, phase télogène). Ce processus est tout à fait normal et se régularisera au cours des séances suivantes.

La couleur des poils, l’âge et les facteurs hormonaux peuvent influencer sur les résultats que l’on obtient. Il est donc important de prévoir 1 à 2 séances d’entretien par an.


Les résultats d’une épilation au laser diode sont d’autant plus complets quand le début du traitement se fait après 25 ans pour une femme, et après 35 ans pour un homme. A partir de cet âge, pour la grande majorité des clients (probablement 95%) la maturité hormonale est atteinte, ce qui améliore

considérablement les résultats obtenus.

En dessous de 18 ans, on retire peu de poils mais on les affine. Entre 18 et 25 ans, on retire

entre un tiers et deux tiers, allant parfois jusqu'à 80% des poils.

Les poils fins et clairs sont plus difficiles à traiter et chaque séance doit apporter un résultat observable

pour que vous puissiez évaluer l’intérêt d’une séance supplémentaire et décider d’investir dans une nouvelle séance.


QUELLES SONT LES CONTRE-INDICATIONS ?


  • Épilepsie liée à des flashes lumineux

  • Pas de produits photosensibilisant 7 jours avant le traitement (auto-bronzant, activateur, douche auto-bronzante, huiles essentielles, etc.)

  • Pas de médicament photo sensibilisant.

  • Pas de pacemaker

  • Pas d'exposition au soleil et aux rayons UV, au moins 4 semaines avant le traitement

  • Pas de traitement sur les femmes enceintes ou 6 mois après l’accouchement

  • Ne pas traiter les zones comportant des tâches suspectes (boutons, inflammations, grains de beauté, tumeurs cutanées ou mélanomes, psoriasis, herpès.)

  • Tatouages sur la zones à traiter


QUELS SONT LES EFFETS SECONDAIRES POSSIBLES ?


  • Rougeur temporaire

Immédiatement après le flash, la peau peut présenter des rougeurs ainsi qu'une sensation de chaleur qui disparaîtront après quelques heures. Une crème apaisante de type Biafine pourra être appliquée pendant les quelques jours suivant la séance.

  • Œdème périfolliculaire (petit gonflement à la base de chaque poil)

  • Picotements, démangeaisons


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page